jeudi 10 juillet 2014



Depuis qu'on a attaqué notre transhumance vers le sud,  hier soir nous avons vécu une de nos plus belles rencontres depuis le début du voyage.
En errant au milieu de la campagne polonaise sur les routes secondaires quasi désertes, on a cherché à voir si on pouvait trouver un coin pour camper près d'une maison.
après avoir essuyé un premier refus on a tenté notre chance à la sortie du hameau.
avec nos trois mots de polonais on a réussi a se faire inviter dans le jardin d'une ancienne institutrice du village ( 70 ans )
pour commencer elle nous a apporté une carafe yaourt maison aux fraises et cerises en cadeau de bienvenue et ensuite nous a offert un verre  dans sa maison qui jouxte l'ancienne école.
après une nuit au calme, à peine sorti de la tente on a eu le droit au petit déjeuner et un pot de confiture de cerises sauvages pour mettre dans nos bagages.
Bref ce fut un grand moment de tendresse avec cette femme qui n'a pas hésité à ouvrir à deux étrangers ne parlant pas sa langue
Ce matin devant tant de générosité et de confiance, on avais les larmes aux yeux en la serrant dans nos bras avant de la quitter......
merci à vous Lucja






3 commentaires:

  1. Des moments comme ça sont le miel de l'existence! Je vous en souhaite plein d'autres...

    RépondreSupprimer
  2. Dedieu, bonnard comme tout!
    C'est de beaux instants.

    RépondreSupprimer